Tous nos sites et sites référencés

Téléradiologie

Publié le 23/07/2010, mis à jour le 11/05/2016 par SFR

Date de création : 2009


Responsables : Jacques Alibisetti, Laurent Verzaux

Membres :
Daniel Bersani, Antoine Borocco, Louis Boyer, Philippe Cart, Elisabeth Dion, Jean-Yves Gauvrit, Olivier Hauger, Vincent Hazebroucq, Jean-Philippe Masson, Jacques Niney, Philippe Puech, Elisabeth Schouman-Claeys, Bruno Silberman, Patrice Taourel, Jean-Pierre Tasu, Hélène Vernhet-Kovacsik

Objectifsimmédiats :

  • Identifier les déficits d’information :
    • Recenser les expériences en région
    • Identifier les déficits de formation
    • Fiche référentiel métier téléradiologie basée sur le guide G4-CNOM
     
  • Proposer une séance aux JFR en accord avec le groupe management
  • Actions professionnelles et politiques de la SFR
    • Action sur amendement «Télémédecine» de la loi HPST
    • Convention avec HAS dans le but d’obtenir un label HAS-G4
     
  • Téléradiologie
    • Applicatifs de téléradiologie – outils de visualisation
    • Tarification
    • Télé expertise
Objectifs moins immédiats :
  • Enquêtes en région
  • Assurer une veille scientifique centrée sur :
  • Les nouvelles organisations induites par la téléradiologie
  • Conséquence de la téléradiologie sur la qualité de prise en charge du malade
  • Faire évoluer le guide G4-CNOM avec les autres sociétés et conseils professionnels médicaux : médecine nucléaire, cardiologie, etc…
     

Documents produits par le groupe (recommandations, ...) Voir les documents

 


Association Nationale de Télémédecine - http://www.antel.fr/html/accueil.html


La télémédecine permet d'effectuer des actes médicaux à distance, grâce aux nouvelles technologies d'information et de communication, sous le contrôle et la responsabilité du médecin. Dans certaines circonstances, le recours à la télémédecine est nécessaire, justifié à la fois par l'éloignement du patient et par la pénurie du personnel médical. Pour pratiquer la télémédecine, le médecin doit se doter de moyens techniques de qualité toujours au niveau de l'état de l'art et obtenir le consentement éclairé du patient. Plus que jamais, le secret professionnel doit être un souci permanent des techniques de télémédecine, en particulier dans la réalisation d'un dossier personnel médical anonymisé.
En termes de responsabilité, le médecin téléconsulté est responsable des informations qu'il donne et le médecin effecteur au contact du malade est responsable de l'utilisation qu'il fait de cette information et de ses actes téléguidés. Enfin, tout médecin effectuant régulièrement la télémédecine devrait avoir un contrat d'exercice dont la valorisation des actes de télémédecine pourrait se concevoir selon une nomenclature qui reste à définir.
C'est dans ces conditions que s'est créée l'Association Nationale de Télémédecine ANTEL qui a pour objet de développer la recherche et de promouvoir la pratique médicale dans tous les domaines où la télémédecine apportera une valeur ajoutée à la prise en charge des patients, notamment ceux atteints d'insuffisance rénale. L'association entretient des relations de collaboration avec les sociétés savantes professionnelles, notamment avec la Société de néphrologie et la Société francophone de dialyse et avec les Associations de patients dont le mode de prise en charge peut bénéficier du développement de la télémédecine. L'ANTEL a pour ambition de répondre à l'évolution de la néphrologie et d'apporter une valeur ajoutée dans la filière de soins définie par le décret du 23 septembre 2002. Tous les patients traités en dehors des centres lourds bénéficieront d'une surveillance en temps réel au cours et entre les séances de dialyse. Tout incident ou complication sera diagnostiqué instantanément suivi d'un traitement qui sera mis en oeuvre sans délai. La télémédecine pourvoira en outre, une aide efficace au médecin traitant pour des consultations immédiates de cas d'insuffisance rénale et permettra le maintien des patients à domicile où ils seront suivis par télésurveillance. Elle pourra s'inscrire également dans un réseau de soins spécifiques dédiés à la maladie rénale.