Tous nos sites et sites référencés

2018 - Syllabus Imagerie Prénatale

Mis à jour le 03/10/2018 par SFR

Au même titre que la radiologie pédiatrique, l’imagerie prénatale fait désormais   intégralement partie du programme de formation des futurs radiologues. Elle est maintenant incluse dans la maquette du DES de Radiodiagnostic et Imagerie médicale et, pour les internes entrés depuis 2017 en troisième cycle, les formations théoriques et pratiques dispensées en phase d’approfondissement leur permettront d’être habilités à la pratique du dépistage échographique prénatal.

Si l’imagerie prénatale inclut aujourd’hui toutes les techniques d’imagerie en coupes, l’échographie reste l’examen de référence pour le dépistage, qui constitue l’essentiel de l’activité. L’évolution technologique des équipements en a considérablement accru la précision.

L’IRM, employée chez le fœtus depuis les années 90, a aussi fortement contribué au diagnostic prénatal, d’abord en neuro-imagerie, puis dans de nombreuses autres pathologies. Elle a, par la même occasion, offert aux radiopédiatres l’occasion de réinvestir le domaine de la pathologie fœtale, qu’ils maîtrisaient déjà en grande partie à travers l’imagerie du nouveau-né. La SFIP a ainsi ajouté, dès 2006, un second « P » à son acronyme. L’IRM fœtale reste néanmoins un examen de seconde intention ; ses indications doivent être posées sur la base de données échographiques précises, et sa réalisation doit être assurée par des radiologues et des manipulateurs qui en ont l’expérience.

De même, le scanner, longtemps considéré comme non utilisable chez le fœtus en raison de l’exposition aux rayonnements ionisants, est aujourd’hui employé en prénatal dans des indications ciblées (principalement pour le diagnostic de certaines maladies osseuses constitutionnelles) avec des protocoles très faiblement dosés, spécialement optimisés. Les radiologues formés à l’imagerie fœtale maitrisent naturellement l’ensemble de ces techniques, et ont donc une place essentielle dans les Centres Pluridisciplinaires de Diagnostic Prénatal (CPDPN) où  la multidisciplinarité est indispensable à la prise en charge des grossesses.Sous l’égide du Collège des Enseignants en Radiologie de France (CERF) et de la Société Française de Radiologie (SFR), la Société Francophone d’Imagerie Pédiatrique et Prénatale (SFIPP) et le Groupe Radiopédiatrique de Recherche en Imagerie Fœtale (GRRIF) proposent pendant les Journées Francophones de Radiologie 2018 une journée de formation à l’imagerie fœtale, spécialement destinée aux internes et assistants, comportant des cours théoriques et des ateliers de formation pratique en échographie, qui se tiendront dans le Village des Ultrasons. Ce syllabus, magistralement coordonné par nos collègues radiopédiatres Eléonore Blondiaux et Marianne Alison, est édité à cette occasion. Ses nombreux chapitres couvrent les connaissances essentielles en anatomie et sémiologie pour le diagnostic des principales pathologies fœtales. Cet ouvrage et cette journée exceptionnelle permettront, nous l’espérons, de faire découvrir aux futurs spécialistes de l’imagerie, ainsi qu’au radiologues diplômés, cette discipline passionnante et toujours en pleine évolution !

   

Dr Chantal Durand
Présidente du Groupe Radiopédiatrique de Recherche en Imagerie Fœtale (GRRIF)

Dr Hervé Brisse
Président de la Société Francophone d’Imagerie Pédiatrique et Prénatale (SFIPP)
 

 

  Commander en ligne