La SFR vous informe - La radioprotection dans le dépistage du cancer du sein par mammographie - Analyse de psychologie sociale

Apportez votre aide à la recherche et à la clinique en répondant à ce questionnaire qui ne vous prendra que quelques minutes. En savoir plus... 

La radioprotection dans le dépistage par mammographie du cancer du sein - Analyse de psychologie sociale
Une enquête 6 cas cliniques et quelques questions

Apportez votre aide à la recherche et à la clinique en répondant à ce questionnaire qui ne vous prendra que quelques minutes.  

Objectif : Comprendre le point de vue des radiologues sur la radioprotection des femmes dans le dépistage du cancer du sein par mammographie.  Il s'agit, de recueillir le point de vue personnel des radiologues, dans diverses situations possibles de réalisation de mammographie de dépistage. Il ne s'agit absolument pas d'évaluer les pratiques.
 
Qui peut participer ?  tous les radiologues mammographistes.

Pour participer :  

 
  Depuis votre ordinateur : 
Depuis votre téléphone : 

Ce questionnaire vous est proposé dans le cadre  d'une thèse de doctorat de psychologie sociale de l'Université Lumière Lyon 2,  intitulée «  Analyse psycho-sociale des expositions aux rayons X - Le cas de la mammographie de dépistage  ». Devant l'immensité du sujet des aspects psychosociaux liés aux expositions aux rayonnements ionisants, la thèse a été centrée sur le cancer du sein et la mammographie. Mille trois cents femmes ont déjà été interrogées par un questionnaire réalisé par l'institut de sondage BVA, qui montre que 79,5 % d'entre elles ont déjà eu une mammographie avant 50 ans.
 
Partenaire : Ce questionnaire est porté par la Société Française de Radiologie et la Société d'Imagerie de la Femme.

Ethique : Les réponses à ce questionnaire seront strictement anonymes et confidentielles et feront l'objet d'une analyse globale qui sera communiquée à la SFR et publiée. Ce questionnaire a été conçu conformément au code de déontologie de la recherche et au code de déontologie des psychologues. Merci de répondre à toutes les questions, le plus spontanément possible et dans l'ordre dans lequel elles vous sont proposées. Il n'y a ni bonne ni mauvaise réponse, seul votre avis nous intéresse. 


Nous vous remercions par avance pour votre participation.


Contact : 
 
manon.britel@irsn.fr