Décès du Pr Michel Claudon


La Société Française de Radiologie (SFR) a la tristesse de vous faire part du décès du Pr Michel Claudon.   

      
Les membres de la SFR s'associent au recueillement de sa famille et de ses proches.

Chers amis, chers collègues,

    

C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris le décès du Professeur Michel CLAUDON survenu hier, le 20 novembre, à l’âge de 65 ans, au terme d’une maladie contre laquelle il a lutté avec courage pendant plusieurs mois.

Lorrain de souche et de cœur, il a grandi et fondé sa famille à Nancy. Nommé Professeur en 1989, il y a fait toute sa carrière en assurant les fonctions de chef de service de la Radiologie Pédiatrique, puis de la Radiologie Adulte aux Hôpitaux de Brabois. Il y fut chef de pôle entre 2004 et 2009 puis Président de CME entre 2011 et 2017.

Toute notre communauté connaissait Michel CLAUDON car c’était un radiologue passionné, un enseignant hors pair et un chercheur reconnu dans ses domaines de prédilection qu’étaient l’imagerie génito-urinaire, la radiopédiatrie ainsi que les ultrasons. 

Mais sa reconnaissance reposait également sur le fait qu’il avait su s’investir sans compter dans toutes les tâches qui lui étaient confiées. Car il avait soif d’assumer des fonctions de responsabilité au sein des structures qui comptaient pour lui, non porté par la soif de pouvoir, mais par la profonde conviction d’avoir à y apporter sa pierre pour le bien de la profession qu’il portait en très haute estime.

C’est ainsi qu’en s’impliquant dans les bureaux de nombreuses sociétés savantes ou collèges, il en a rapidement pris les rênes en y assumant la vice-Présidence puis la Présidence, ce qui lui valut une unanime reconnaissance nationale et internationale pour le travail qu’il y a accompli.

Il fut ainsi Président de la Société Francophone pour l’Application des Ultrasons à la Médecine et la Biologie (SFAUMB), de la Société d’imagerie Génito-Urinaire (SIGU), de l’European Society of Urogenital Radiology (ESUR), de l’European Federation of the Societies of Ultrasound In Medicine and Biology (EFSUMB), de la World Federation of Ultrasound in Medicine and Biology (WFUMB).

Au niveau national, il a mené de nombreux combats pour faire évoluer notre spécialité vers la modernité, en rapprochant les individus et en privilégiant toujours la convergence des intérêts communs portés par ses différentes composantes. C’est dans cet esprit qu’il a animé la Présidence du CERF et la présidence du CNU entre 2009 et 2013, tout en participant très activement aux travaux du bureau du G4. La structuration de notre discipline que nous connaissons aujourd’hui lui doit beaucoup.

Promouvoir et investir la jeunesse au sein de notre discipline était aussi son cheval de bataille, ce qui témoignait de son ouverture d’esprit, de la confiance qu’il portait aux autres et de la vision qu’il avait pour sa discipline.

Mais son esprit curieux l’amenait aussi à se passionner pour tout ce qui touchait à la culture, qu’il aimait partager, à la recherche, qu’elle fut fondamentale ou clinique, au management d’équipe, et ceci jusqu’à la conduite de nos établissements hospitaliers. C’est ainsi qu’il s’était investi, ces dernières années, dans sa fonction de Président de la CME de son établissement, puis dans les fonctions de Président de la Conférence Nationale des Présidents de CME de CHU. Car il avait des convictions et une vision à porter afin de défendre les intérêts de notre Hôpital public et de notre système de santé auprès de nos tutelles, tâche qu’il a assumé pratiquement jusqu’au dernier jour.

Car tous ses combats, jusqu’au dernier qui a eu raison de lui, il les a menés avec courage, détermination, combativité, avec un esprit d’ouverture et de tolérance permanent, sans jamais se départir d’un certain degré d’humour qu’il maniait si bien, ainsi que d’un certain panache qui lui était si particulier.

Le Professeur Michel CLAUDON, esprit curieux, esprit joyeux, épicurien, fidèle en amitié, sur qui l’on pouvait compter, était un homme de cœur et qui portait de grandes et sincères ambitions pour son métier de radiologue et pour son métier de médecin. C’est un homme d’une grande richesse, d’une grande classe, et qui aimait tant la vie, qui nous a quitté aujourd’hui.

 

Le Collège des Enseignants de Radiologie de France et la Société Française de Radiologie ainsi que l’ensemble de notre discipline tient à lui rendre hommage pour tout ce qu’il leur a apporté et pour l’Homme qu’il a été, et adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.